Le désintérêt de la coalition à l’égard des personnes âgées

Maurice Bauer 169Est-ce que la coalition écolo-libérale se désintéresse des personnes âgées de la Ville? Une Ville pour tous? Cette question est pertinente au vu du développement de la capitale. La coalition actuelle semble, dans toute son action au quotidien, vouloir surtout donner la priorité à beaucoup d’aspects sauf au confort de vie pour les personnes âgées. Et, en lisant les rares lignes de l’accord de coalition sur les personnes âgées, aucun engagement ferme ne s’y retrouve et les objectifs sont assez approximatifs. Dans la vie quotidienne, nombre de personnes âgées ressentent de plus en plus de soucis pour soit accéder à la Ville, soit réaliser certaines opérations.

Ainsi, à titre d’exemple, la réorganisation récente du réseau des autobus de la Ville a entraîné pour beaucoup de seniors des trajets souvent plus longs et plus difficiles pour accéder aux commerces et aux administrations du centre-ville, puisque plusieurs arrêts ont été éloignés du centre-ville, sans chercher d’alternatives pour pallier à ce défaut.

Une politique en faveur des personnes âgées se conçoit! Le CSV avait proposé dans son programme électoral plusieurs pistes à explorer, afin de soutenir activement les personnes âgées (à titre d’exemple, se baser sur les conclusions d’une étude réalisée sur les besoins réels des personnes âgées pour améliorer leur quotidien, installer près des feux rouges un compteur à rebours informant sur le temps disponible pour traverser les rues, créer une journée des personnes âgées afin de permettre des actions de sensibilisation et d’information). Aucune des idées du CSV n’a été reprises par la coalition écolo- libérale et au lieu de proposer des idées alternatives, la coalition a préféré se tourner vers d’autres cibles !

Maurice Bauer
Conseiller Communal
Président CSV Limpertsberg